Week-end du 3 et 4 Novembre 2018

Samedi 03/11/2018 :

Aven de Varade

Participants : Fanny, Karine, Nicolas, Yvan, Mickaël, Philippe, Florence, Cyril, Laura, Nathalie, Stéphane, Christelle, Julien et Cécilia

20181103_113824.jpg

Il est 9h lorsque nous partons pour l’aven de Varade.  Julien équipe le grand puits en double, Stéphane, quand à lui, équipe la grande entrée par le toboggan, suivi d’une main courante et d’un puits. Julien équipera ensuite ce dernier d’une seconde corde.

Christelle et moi-même nous occupons d’équiper  les spéléos à initier à la descente en rappel et la remontée au Jumar.  Un fois les baudards enfilés et équipés, les pédales réglées et les casques sur la tête, nous nous rapprochons du grand puits.

Avant de se jeter dans ce beau puits de 37 mètres de haut, nous expliquons à chacun les règles de sécurité, et les techniques de progression sur corde . Tous, s’essayent sur un bout de nouille pendu à un arbre avant de faire le grand pas.

Je m’installe au niveau de la déviation afin d’expliquer à chacun comment la passer, Christelle reste en haut du puits, et donne les explications pour passer les deux premiers fractios.

Les descentes s’enchainent, et c’est depuis la déviation, à un vingtaine de mètres de hauteur,  que j’aperçois les petites loupiotes des spéléos arrivés en bas, qui sont de plus en plus nombreuses.

Pendant que les descentes  continuent de s’enchainer, les spéléos du bas, commencent la remontée au jumar  en passant par l’autre côté de la cavité. Pendant que Cyril et Laura donnent les explications pour remonter, Julien est posté en haut du 1er puits pour donner quelques conseils pour continuer la progression. Et les voilà partie pour jouer de la longe sur les quelques mètres de la main courante, supervisé par Stéphane. Ils joueront ensuite à nouveau du jumar dans le grand toboggan argileux.

Il est presque 14h, lorsque Julien, Steph, et moi finissons de déséquiper. Nous retrouvons tout le monde sous un magnifique ciel bleu  pour prendre quelques forces pour la suite de la journée. Nos casse-croutes engloutis, nous voici parti pour l’aven du Devès de Raynaud.

Aven du Devès de Raynaud :

20181103_151645.jpg

Il est presque 16h lorsque nous arrivons au abord de l’entrée. Chacun se met en place, Julien et Steph, équipent en double, pendant que tout le monde s’équipe à nouveau. Steph, Julien et moi nous installons ensuite, chacun, à un fractio afin de pouvoir contrôler et aider les initiés. C’est à nouveau près de 40 mètres de rappel que vont parcourir les jeunes spéléos. Et c’est parti pour l’enchainement… Yvan s’y colle en premier, suivi de Philippe, puis Fanny, Karine, Nicolas, Mickaël et enfin Christelle. Nous voici tous les 10 au fond de l’aven, on jette un coup d’œil à gauche, à droite, pour visiter. Et c’est repartie pour la remontée, après quoi, nous attend une bonne soirée.

Nathalie, Florence, Laura et Cyril, se sont rendu à pied jusqu’à la cabane, ils font pendant ce temps là, une flambée dans la cheminé, et préparent l’apéro, de quoi nous rendre ravie lorsque nous arrivons. Aurélie nous y rejoins pour passer la soirée avec nous, ainsi que la journée du lendemain.

Il est 18h30 lorsque nous sommes tous réuni, autour d’un verre (menthe à l’eau) !

Dimanche 04 Novembre 2018

 Aven ROCHAS

Participants :

Damien, Noé, Laura, Cyril, Nathalie, Stéphane (pour la galerie de l’ours)

Yvan, Christelle, Aurélie, Julien et Cécilia (pour le réseau des Voultains)

 

Il est aux alentours de 10h lorsque nous nous sommes à l’entrée de l’aven Rochas. Aurélie et Julien partent en premier pour équiper en double le premier puits de 27m. Aurélie équipe ensuite la main courante, au bas de ce puits, qui permet d’accéder à la galerie de L’ours, où ira le 1er groupe. Quand à Julien, il continue l’équipement en direction du puits de 40 mètres.

Yvan est plutôt bien entouré, il sera coaché par Auré et Chris durant toute la sortie. Nous enchaînons le P40, puis la main courante qui nous permet d’accéder en haut du P60, où se trouve l’escalade permettant d’accéder au réseau des Voultains.

C’est en tête du P60 que nous nous arrêtons pour manger un bout, pendant que Julien équipe la main courante qui surplombe se magnifique puits. Notre repas bien callé au fond de l’estomac, nous rejoignons tous les 4 Julien, et découvrons après la main courant, une salle joliment concrétionnée de draperies et coulées de calcite, blanches comme neige. Nous repérons le passage pour accéder au réseau des Voultains, mais c’est une petite dizaine de mètres de corde qu’il nous manque pour pouvoir finaliser cette escalade. Ce n’est que partie remise !!!

Nous faisons demi-tour et retrouvons au niveau du 1er Puits la 1ère équipe qui a exploré la galerie de l’Ours.

Il est 15h45 lorsque nous prenons le chemin pour la marche retour.

Bilan du week-end :

Une superbe ambiance, et surtout de superbes nouvelles recrues motivées à explorer les entrailles de la terre !!

Cécilia

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties, Sorties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.