Désob Aven de la Bière mardi 8 mai 2018

 

Mardi 8 mai : Désobstruction à l’aven de la Bière
Participants : Céline C., Quentin, Jean, Nicole, Julien et Cécilia
Le rendez-vous est donné à 8h30 ce matin sur le parking d’Intermarché de
Privas. Nicole, Jean, Quentin et Céline C. nous y attendent, Julien et moi.
Malgré la pluie nous décidons de maintenir la journée de désobstruction à l’aven
de la Bière.
Nous voici arrivé sur place, l’orage a fini de grondé, la pluie est passée… Nous
partons sur le sentier direction l’aven, essuyions la végétation lors de notre
passage, tournons un peu en rond, et trouvons sur notre chemin deux cavités.
Quentin plonge dans la première, c’est une petite galerie sous un amas de bloc,
qui fait environ 5 m de long. Au fond de celle-ci, il y voit la lumière du jour
passant entre les blocs. Rien de bien prometteur selon l’explorateur. Nous
continuons à tourner dans les bois, et c’est la seconde cavité que nous trouvons,
c’est une aven. Julien et Quentin y jettent des cailloux, nous tendons tous l’oreille
et jugeons qu’il doit y avoir un puit d’une 20ène de mètres.
L’entrée est très étroite, il va falloir élargir… Nous prenons un instant pour
nommer la cavité… Vu la conversation du jour ce sera « l’aven de l’abricot ».
Nous remettons la désob à plus tard dans la journée.
Nous voici devant « L’aven de la bière ». Pendant que je purge le départ du
puit, Julien, Quentin et Céline s’équipent, pendant que Jean et Nicole nous
briffent sur l’endroit que nous devons allé explorer. Cette aven a été découverte il
y a 6 ans par l’A.S.P., Jean y été, et ses souvenirs sont clair comme de l’eau de
roche !
Julien passe premier et commence à équiper. Nous sommes ici dans un puit qui
doit faire environ 8m, où cailloux et petits blocs sont à peine tenus par la terre
qui les entoure. A la base du puit il y a sur la droite une petite galerie qui se
referme après quelques mètres, et sur la gauche c’est un méandre étroit qui
s’ouvre. Julien le descend sur environ 6m et s’engouffre dans le fond du méandre
où il faut élargir le passage. Une fois mis à l’abri des chutes de pierre, je peux le
rejoindre. En effet malgré avoir purgé le puit, celui-ci parpinera à chaque
passages. Il suffira simplement de trouver un petit coin sans danger pour pouvoir
loger dans la cavité à plusieurs. Il est difficilement possible d’être nombreux ici, à
trois, c’est bien ! Quentin nous rejoint, puis laissera la place à Céline. Il est 14h
lorsque nous remontons en surface. Le passage est élargi mais il y a encore du
travail à prévoir.
Nous mangeons un bout et retournons à « l’aven de l’abricot », où nous
travaillerons 2h. L’entrée est désormais bien plus large mais elle reste encore
impossible à pénétrer.
L’abricot se fait désiré !! 😉
La journée prend fin, c’est à My Bear que nous buvons une bonne bière avant de
se quitter et de se retrouver pour les EPI de Jeudi

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.