L’Aven du Varade, le 06/02/16

Sortie du 06/02/16 à L’Aven du Varade par Céline

Présents : Jérôme, Carole, Julien, Cécilia, Thibaut, Céline.

Samedi midi, nous cherchions une idée pour la sortie spéléo de l’après-midi. Les options ne manquaient pas, mais quand Jérôme me propose d’aller voir un trou « pas mal pour apprendre à équiper », je ne résiste pas !
C’est mon premier équipement, je préviens tout le monde que ça risque d’être très long. Nous partons donc en direction de l’Aven du Varade vers 14h accompagnés de Carole, Julien, Cécilia et Thibaut.

C’est parti, au bord de la route nous enfilons les baudriers et Jérôme me demande d’enkiter ! Je regarde du coin de l’œil le gros kit bleu… celui que j’ai évité plus d’une fois quand il s’agissait de « porter du matos ». Mais ce temps-là est derrière moi et je suis réconcilliée avec les « kits d’équipement ». Je mets les cordes dans le kit, n’oubliant pas de glaner quelques conseils autour de moi. Plaquettes, clé… je crois que j’ai tout !

Nous arrivons au trou. C’est un Aven très joli, très ouvert et très vert ! Julien et Cécilia vont équiper une voie partant d’une petite ouverture ronde. Ils arriveront rapidement en bas et remonterons bien avant que j’ai fini d’équiper ! Cécilia a le sourire, cela fait quelques temps qu’elle avait envie de refaire de la corde.

De mon côté, je commence à équiper. J’ai tout à apprendre !!!
Thibaut nous attendra en haut, commentant parfois mes exploits… et mes erreurs !
Jérôme me suis de près, en double sur sa corde de 8. Quand à Carole, elle me suit et profite des bons conseils du chef !! Mains courantes, départ de puits, fractio… il y a de quoi faire.

Je ne suis pas rapide, et j’essaie de mémoriser tout ce que je fais ! Jérôme me laisse chercher les spits, proposer les nœuds qui me semblent adaptés… Et c’est super intéressant, encore plus que je ne l’imaginais. J’enchaîne les erreurs de débutants en équipement, je bouffe trop de corde, je lis mal la cavité, je fais des nœuds XXL…mais je suis quand-même plutôt contente de moi! Arrivée au dernier fractio, je me rends compte que la corde ne touche pas le sol. Hheureusement Jérôme va reprendre un bout de mon équipement pour gagner un peu de corde… il en a pour 5 minutes !

Nous arriverons en bas bien longtemps après avoir entamé l’équipement. Le temps de faire le tour de cette toute petite salle et de repérer un murin bien caché, et c’est parti pour la remontée. Le ciel est déjà bien sombre
Je jette à nouveau un œil sur mon équipement en remontant, je me dis « tiens pour ça j’aurais pu faire plus pratique » ou « tiens ça c’est pas trop mal »…

Une sortie très intéressante qui m’a vraiment donné envie d’apprendre à équiper !

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.