Souvenir : les randonnées de Gilbert : épisode 3

Inventaire spéléologique des cavités autour du Pont d’Arc.

Lorsque j’avais vingt ans et même moins, il m’arrivait de me baigner dans l’eau sombre et profonde sous la voûte monumentale du Pont. Je regardais les gamins en maillot de bains disparaitre dans une petite grotte en rive droite pour venir ensuite plonger dans l’Ardèche du haut d’un rocher qui la surplombait. Comme tout un chacun, je pensais que dans ce site prestigieux, célèbre dans toute l’Europe, voire même dans le monde entier (yeeah!), toutes les ouvertures que pouvait découvrir mon regard étaient archis-connues, et ne pouvaient plus, à ce titre, intéresser personne.

Je me trompais. Vingt ans plus tard, en 1994 survint l’énorme retentissement suscité par la découverte de la grotte Chauvet dans les falaises voisines du cirque d’Estre.

Tout juste 6 ans après, le spéléo-club de Villeurbanne mettait en émoi le petit monde des spéléos, explorant à son tour (beaucoup plus discrètement) la grotte Bodine guère plus éloignée en amont du Pont. La preuve était faite que l’on pouvait encore découvrir des cavités inédites dans un environnement saturé de tourisme.

En 2007, Christian Bayle tout récemment retraité du CREPS désire réactiver la commission fichier au sein du CDS07, il me demande de lui aider. J’ai raccroché mon matériel depuis longtemps, mais persuadé au regard de ce que j’ai écris plus haut qu’on peut apporter de l’eau au moulin de la connaissance, je m’empresse d’accepter, d’autant que je viens à mon tour d’achever une vie professionnelle bien remplie, j’ai très peur que l’inaction me pèse…

Je n’aborde pas les moyens mis en œuvre pour mettre l’inventaire à jour, mais me contente de rester dans la proximité immédiate du site classé. Une fois la mise à jour bibliographique effectuée des cavités périphériques concernées, nous nous apercevons avec surprise qu’elle comporte d’importantes lacunes. Le peu d’informations recueillies émanant cependant de plumes renommées comme Martel, Raymond, D’Albigny, L’Hermitte, Balazuc, restent vagues et le sujet toujours traité de façon superficielle.

Comment allons-nous pouvoir démarrer, si ce n’est par essayer de dresser un état des lieux. C’est ainsi qu’accoudé à la rambarde du belvédère Pont d’Arc, calepin et crayon en main au milieu des visiteurs, nous commençons par échanger sur nos connaissances maigrelettes du secteur. Tu connais cette ouverture en face ?, non ! et celle là ? non plus ! et la grotte Paul et Virginie en-dessous t’as une topo ? non ! et celle l’Oli de Cade ? non plus ! et dans les piliers du pont, les trous traversant t’as des infos ? non ! et sous le rocher du Moine les ouvertures que l’on aperçoit d’ici ? non plus !.. OK, en quelques minutes le programme vient d’être tracé, il n’y a plus qu’à suivre une feuille de route qui ne va cesser dans le futur de s’allonger.

Dans les mois et les années qui suivent on s’attèle à cette tache, avec passion. Tantôt nous « partons à l’assaut » de l’autre rive à l’aide du canoë qui nous permet de traverser rapidement, tantôt en venant à pied depuis la commune de Labastide-de-Virac. Avec l’ASP nous posons des rappels parfois exposés aux chutes de pierres pour voir les entrées en falaise, nous avons renoncé à mettre des noms, c’est des numéros qui sont attribués. Lorsque les conditions d’accès depuis le haut s’avèrent impossibles, ce sont les grimpeurs du CREPS de Vallon qui nous ouvrent la voie, avec Christian on a plu alors qu’à se hisser sur les cordes qu’ils ont installés, et à effectuer nos mesures.

Mais, le plus extraordinaire à mon sens, c’est d’avoir relevés des topographies de grottes tout à fait accessibles, totalement inédites, à quelques dizaines de mètres de l’endroit où passent chaque jour des milliers d’embarcations.

C’est ainsi que sont positionnées et inventoriées 21 grottes nommées Pont d’Arc en rive droite et 13 sur la rive gauche. Ne croyez pas que c’est terminé car il nous arrive encore de rallonger la liste, comme l’anecdote récente que je vais vous conter qui se passe peu avant l’arrivée du printemps 2015

Nous venons avec l’ASP de terminer la topo de la grotte du Charlemagne sur les falaises de la rive droite de l’Ardèche, à la hauteur du rapide du même nom. Assis à casser la croûte, nous regardons sur l’autre rive, le soleil couchant éclairer les barres rocheuses. La végétation encore dénudée nous permet de repérer un porche inédit qui semble important au dessus de la route qui mène au Pont d’Arc. Le temps de faire le tour par Vallon, déjà la nuit tombe.

Stéphane moyennant quelques risques insoupçonnés au départ, réussit à localiser l’entrée à la lueur de la lampe led de son téléphone portable! Il fait une reconnaissance dans une grotte qui effectivement est à explorer, même si des indices indiquent des traces de passage. C’est en novembre que la topographie est levée, livrant 50 m de belles salles, et un graffiti ancien.

La preuve est faite, que les spéléos toutes générations confondues doivent continuer à espérer…

Que représente la trentaine de grottes que je viens brièvement d’évoquer ? 450 m de galeries et salles en rive gauche, 640 m en rive droite soit un joli kilomètre. A aucun moment nous n’avons entrepris la moindre désobstruction. Aucune n’a livré de vestiges archéologiques, tantôt parce qu ‘elles se trouvent exposées au crues de l’Ardèche, ou, comme c’est le cas pour celles en hauteur, ont reçu la visite de pillards qui ont creusé à la pelle et à la pioche d’anciennes tranchées de fouilles bien évidemment restées clandestines.

C’est la fin de ma petite histoire. Ces grottes sont là depuis la nuit des temps, voisines de Chauvet, certaines ont sans doute recueilli des néandertaliens, puis vu passer à coup sûr les magdaléniens, mais aucune n’a gardé trace de leur passage. Bien sûr ces cavités anonymes ne demandent ni publicité, ni considération, mais lorsqu’on vient en Ardèche du sud, c’est tout de même pour les voir elles, dans leur ensemble qu’on a fait le voyage.

Vous voulez une preuve ? Regardez attentivement une photo du Pont d’Arc, plusieurs figurent au premier plan.

Le barnum ASP près du belvédère du Pont d’Arc

1 le barnum ASP près du belvédère du Pont d'Arc

 Coup d’œil sur les entrées de la rive droite…  Nous avons fait le tour par Labastide et regardons le belvédère

2 coup d'oeil sur les entrées de la rive droite  3 nous avons fait le tour par Labastide et regardons le belvédère

le Pont d’Arc comme vous l’avez sans doute jamais vu

4 le Pont d'Arc comme vous l'avez sans doute jamais vu

Commençons à la descente vers la grotte 11 et 12

5 commençons à la descente vers la grotte 11 et 12  un bon chêne pour s’amarrer                                                         photo en cours de descente
6 un bon chêne pour s'amarrer                                                 7 photo en cours de descente

 Trouver le passage qui parpine pas trop                                       la paroi est joliment décoré

8 trouver le passage qui parpine pas trop                             9 la paroi est joliment décoré

                      10 derrière ça suit l'entrée de la G11 est proche   Derrière ça suit l’entrée de la G11 est proche

Nous voila dans la G11 à contrejour…  le reste de l’équipe regardant on ne sait quoi

11 nous voila dans la G11 à contrejour     12 g11 le reste de l'équipe regardant on ne sait quoi

Autre expédition avec les grimpeurs

                                         13 autre expédition avec les grimpeurs L’abordage en rive droite

14 l'abordage en rive droite

Admirez la majesté de certains porches

15 admirez la majesté de certains porches

Début de l’escalade vers la  g16… ça grimpe les arbres servent parfois de relais

16 début de l'escalade vers la g1617 ça grimpe les arbres servent parfois de relai

 Dans la g16 y a du gaz comme disent les grimpeurs

18 dans la g16 y a du gaz comme disent les grimpeurs

Faut arriver à ce glisser là dedans…   Fin de l’aventure pour G16

19 faut arriver à ce glisser là dedans         20 fin de l'aventure pour G16

 G10 et sa superbe entrée

21 G10 et sa superbe entrée

 G10 doucement on s’élève… G10 relai dans la grotte. Détail de la quincaillerie…

22 G10 doucement on s'élève     23 G10 relai dans la grotte. Détail de la quincaillerie

La nuit est tombée il faut retraverser l’Ardèche

24 la nuit est tombée il faut retraverser l'Ardèche

On a pas parlé de la G15 et pourtant admirez cette ouverture

25 on a pas parlé de la G15 et pourtant admirez cette ouverture

G5 s’ouvrant dans le couloir de descente amont du Pont d’Arc

26 G5 s'ouvrant dans le couloir de descente amont du Pont d'Arc

Nous voila revenu au ras de l’eau ici un pilier du Pont d’Arc

26 nous voila revenu au ras de l'eau ici un pilier du Pont d'Arc

27 couloir emprunté par les gamins pour traverser de l'aval vers l'amontcouloir emprunté par les gamins pour traverser de l’aval vers l’amont

Avec un joli regard sur le plan d’eau    28 avec un joli regard sur le plan d'eau

 Il n’y a pas que des grottes difficiles d’accès ici la bergerie n°729 il n'y a pas que des grottes difficiles d'accès ici la bergerie n°730 et en voilà une autre en amont du Pont

…et en voilà une autre en amont du Pont

 Rive gauche, matériel tout propre avant ascension de la G9…31 rive gauche, matériel tout propre avant ascension de la G9

Rive gauche g10 une étroiture et derrière de la topo à faire… Topo Pont d’Arc g9 g1032 rive gauche g10 une étroiture et derrière de la topo à faire                                 33 topo Pont d'Arc g9 g10

Pont d’arc rive droite après inventaire

34 Pont d'arc rive droite après inventaire

 Regardez bien…

35 Regardez bien...

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.