JNS du 3 et 4 Octobre

CR DES JOURNEES NATIONALES DE LA SPELEO ET DU CANYON

(par la taupe)

Le 3 et 4 Octobre 2015

Participants: Jérome Loire, Stéphane Heuguerot, Céline Dispagne et Thibaut Fortin

Comme chaque année le club participe au JNSC de l’Ardèche, cette année c’est Fontaine de Chamclos à côté des Vans.

RDV avec Stéphane à Naves sur le parking du cimetière le vendredi soir donc je décolle avec le camping-car et arrivé à Vallon, Judicaël m’appelle pour me signaler l’annulation de la journée du samedi à cause de la météo. Qu’à cela ne tienne, on confirme notre RDV à Naves.

Donc on passe notre petite soirée le Steph et moi dans notre appart roulant.

Réveil à 8H le matin pour accueillir les gens qui risque de venir quand même.

Steph part chercher les croissants et moi je prépare le café et fait la vaisselle (un vrai petit couple)

Arrivée de Judi à 9H et c’est partit pour la matinée café, Béa du club de Vallon arrive à son tour, boit un café et repart, au tour de la Flo (femme de Judi) qui nous fais le plaisir de finir la matinée avec nous et le café.

12H après nous avoir donné le matos d’équipement, départ de Judi et de la Flo.

13H arrivé de Céline et Thibaut pour le repas sur le pouce et à 15 H on décide de partir faire les courses pour la soirée car c’est l’anniversaire de Thibaut.

17 H il ne pleut plus donc on part équiper le trou, enfin si on le trouve, car notre guide (Steph) n’arrête pas de me dire « ça, ça me dit rien ».

Au bout d’un quart d’heure on trouve le sentier qui nous mène à l’entrée.

Steph commence l’équipement du puits, pas de mains courante ni de nœud en bout de corde du coup je râle et je le recale pour l’initiateur, bon il faut dire que je lui mets la pression aussi.

Sous terre je découvre une cavité humide et du coup superbe, on installe une tyro pour les JNSC et on visite la grande salle du Mont Blanc.

Sortie du trou 19H et retour au camping-car pour l’anniv à Thibaud, donc bière, rouge, Rhum arrangé à Steph bouffe gâteau et bougie bref bonne soirée en perspective. A oui j’oublier cadeau aussi.

Le lendemain il y en a qui ont un peu mal à la tête (ça doit être l’altitude) mais bon on déjeune et découverte de la voiture de Steph toute saucissonner par les soins de Céline qui a eu une envie de s’amuser pendant la nuit.

9H les premiers clients arrivent sur site, Judi nous donne nos groupes, demi-journée pour Steph et journée pour moi.

Donc on équipe nos invités et nous voilà partie pour la grande boucle, Puits d’entrée direction salle des blocs et retour par le « chien qui pisse ».

Entrée sous terre à 11H, nous somme 3 encadrants (Antoine, Marc et moi) pour 15 novices c’est cool.

Arrivé à la salle des blocs, on présente le topo à nos spéléo en herbe, c’est-à-dire :

Le méandre étroit qu’il vienne de passer et ridicule par rapport au  « chien qui pisse », un papa avec ces 2 enfants se désistent et ils rentreront avec Marc par une autre galerie.

De notre côté on décide de faire 2 groupes pour ne pas qu’il y ait d’attente dans le boyau méandriforme du «chien qui pisse », mon groupe mange et les autres attaquent en premier.

Repas terminé nous voilà partie pour notre petit moment intime avec les parois.

Puit remontant d’une dizaine de mètres, puis méandre, P15, méandre , P7 et attaque du fameux « chien qui pisse » donc la technique de base : allonger sur le côté, une mains et une jambe dans l’eau du fond du méandre et un genoux sur la petite margelle un vrai chien qui pisse et c’est parti pour 50M.

Au bout la délivrance et la surprise d’arriver en milieu de paroi de la salle du mont blanc, cette superbe grande salle toute allumée par les équipes à la demi-journée donc dernière descente de 20M pour mes initiés qui sont ravis de descendre à côté de la cascade. On ressort en escalade du puit d’entrée et tout le monde nous remercie de la journée formidable qu’ils ont passée.

Ils sont bon pour signés, ils sont trempés, ils en ont chié et ils sont contents des vrai spéléo quoi.

Découverte de la voiture de Steph encore une fois saucissonner par nos jeunes avec une option, les autocollants de cochons que j’avais offert à Thibaut la veille.

Arrivé au camping-car, pareil pour moi volant, et siège attaché.

Qui a dit qu’il y avait une mauvaise ambiance au club

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.