Compte rendu Aven Chazot le 18/07/2015

SORTIE AVEN DE CHAZOT

LE 18 JUILLET 2015

Présent : Sarah, Gaëlle et Stéphane.

Vers 15h j’attaque l’équipement du puit pendant que ses dames se préparent tout en papotant… ou alors papotent tout en se préparant….

Au bout d’un certain laps de temps, ses dames se décident enfin à venir me rejoindre. Sarah commence donc la descente, talonnée par Gaëlle. Mais cette dernière commence à avoir des doutes au début de la descente du puit. En effet, l’amarrage de tête de puit qui était fixé sur deux grosses branches ne rassuré pas Gaëlle. Lors de la descente de Sarah, une branche bougeait et cela fessait flipper Gaëlle. Donc, une fois Sarah arrivait en bas bien essoufflée, je remonte à la demande de Gaëlle.

Arrivée à la déviation, je suis moi aussi un peu essoufflé. Une fois au fractio, toujours essoufflé. Pas de doute, le gaz est parmi nous… Je reste à cet endroit pour expliquer à Gaëlle qu’il n’y a pas de risque. Même si la branche vient à céder, le deuxième amarrage sur l’autre branche retient tout. Si celui-ci vient aussi rompre, le troisième amarrage à l’autre arbre est là, s’il casse aussi, un quatrième amarrage avec nœud de chaise se trouve derrière le grillage. Au pire s’il venait lui aussi à péter, il se collerait contre le grillage….Après ses explications, Gaëlle fini par descendre.

Une fois en bas du puit, la voilà toute en sueur, essoufflée, commençant à quitter son haut de combinaison et s’assoie. Une petite pause s’impose pour qu’elle récupère.

Une fois requinquée, nous partons exploré la première partie de la grotte. Nous descendons le toboggan, auquel j’accroche une corde pour aider à la remontée après. Une fois au bout, encore papotage toujours essoufflés (ah ce gaz…).

Ensuite, demi-tour la seconde exploration. Mais lorsque Gaëlle remonte le toboggan, deuxième petite crise de stresse (sueur, bien essoufflée…). Après avoir repris ses esprits… je décide que la visite s’arrête là et que nous remontions boire une bière…

La remontée se passe relativement bien. Sarah souffle un peu, mais bon, le gaz ne veut pas nous quitter…

FIN

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.