Aven Isa le 15 aout 2015

Compte rendu du 15 Aout 2015

l’aven Isa : le retour

Participants: Stéphane Heuguerot, Céline Dispagne, Thibaut Fortin, Gaelle Biondolillo.

Cette journée commença en vrac… En effet, mon téléphone sonna a 9h30, c’était Stéphane qui me signalait qu’ils allaient démarrer de Privas pour venir me rejoindre chez moi. Il me précisa qu’il devait m’engueuler… ?! Pourquoi? Qu’est ce que j’ai fait? Pour un coup j’étais même réveillé quand il a téléphoné? La raison est simple… Il devait passer à la poste avant d’aller sous terre d’ou le départ tardif et il a attendu… attendu… jusqu’à ce que quelqu’un lui dise qu’elle n’ouvrirait pas un 15 Août ! En bon spéléo Privadois aucun d’entre nous n’y avait pensé.

Après un court arrêt chez moi, nous prenions deux voitures pour nous rendre à l’aven Iza. Nous y étions en fin… Après avoir mangé, nous rejoignons l’entrée de la cavité. Il était déjà 13 heure! Stéphane commença à équiper pendant que Céline, Thibaut et moi nous nous disputions pour savoir ce que l’on emmené sous terre et le nombre de Kits. Notre petit couple arboré fièrement leurs nouveaux casques et leur kit au couleur de l’ASP (orange moche!). Après une grande discussion, Céline entama la descente suivit de Thibaut et moi.

C’est étroit, très étroit… et après c’est haut… trop haut… Nous traversions les méandres équipé par Stéphane. Je n’aime toujours pas ça. Thibaut a eu la chance de m’entendre chanter… Mais après, ce fut magique, l’aven est merveilleuse. Nous partions chacun de notre côté admirer les draperies et les excentriques.

Après un petit café chaud, les hommes partirent promener ensemble tandis que pour Céline et moi ce fut séance photos au rythme d’ACDC. Puis l’heure de retour sonna. Nous repartons dans les méandres. Le retour ne fut pas mieux que l’allée. C’était au tour de Stéphane de m’entendre chanter et de parler de moi à la troisième personne… Alors que Céline et Thibaut passaient sans problème.

C’était à mon tour de déséquiper le puit. Stéphane me donna les dernières recommandations avant de monter. Je les ai tous entendu pester après leur kit en remontant. Bébékit n’a jamais était aussi mal traité! Stéphane m’ avait dit de ne pas remonter la corde, juste de retirer tous les nœuds pour pas qu’elle ne coince. J’ai pris toutes les précautions possibles en retirant nœuds, cordelettes et mousquetons.

En arrivant en haut, je commençais à tirer la corde de dehors et oups… coincé… Stéphane dut redescendre… il me dit que si j’avais oublié un nœuds je payai les pizzas! Ce n’est pas moi qui ai payé les pizzas!

Nous sommes revenu aux voitures vers 19 heures. Et comme je sais que les garçons ne vont surement pas lire ce compte rendu, je peux avouer que Céline et moi nous nous sommes perdu sur le retour!

Nous prévoyons de retourner une prochaine fois dans cet aven… petite vengeance à préparer!

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.