Traversée Saint-Marcel, bivouac les 4 et 5/07/2015

Au programme, traversée Despeysse à Saint-Marcel avec bivouac sous terre! Nous sommes une dizaine, enfants, adultes, confirmés et débutants!

Equipement de la cavité le mercredi 1 juillet à 18H30 par Jérôme L et Dylan Spinler (club de St Marcel) – Rappel guidé sur le puits de la lucarne (TPST 2H).

Samedi 4 juillet RDV à 9 H au bar de la place de l’hôtel de ville de Bourg-Saint-Andéol pour les problèmes de voiture et surtout boire le café.

Nous partons tous à Despeysse, Jérôme et Stéphane H font un portage matos à la base des puits et finissent d’équiper la main courante du départ du méandre. Et ressortent (TPST 1H30).

Pendant ce temps, Daniel I et Céline D font une dépose voiture à l’entrée naturelle de Saint Marcel. Le reste du groupe reste sur place à l’ombre.

12H 30 repas pour tout le monde dehors, équipement et départ sous terre 14H.

La descente  des puits commence!
Au deuxième puits, Thomas se plaint que sont baudrier lui fait mal, je crie à Stéphane qui est en bas de voir ce qu’il peut faire.
Troisième puits : pareil, je reprends le baudrier et là c’est gagné mais Thomas n’est plus en bonne condition.

Arrivée en bas des puits 16H30 et départ pour la partie méandre et là beaucoup de peur par méconnaissance et manque d’expériences  du groupe donc cela a été long… très long!

Arriver à la salle blanche (croisement N15) …22H !

Je décide de faire manger le groupe et de repartir pour le bivouac que l’on doit monter à N9 . Pendant le repas, concert de guimbarde par notre saltimbanque Céline!

Mais les enfants sont fatigués donc changement de programme: on monte le camp en ½ heure dans N15  et on pose aussi 2 hamacs.

Au moment de se coucher Thomas se plait de n’être pas bien et vomis sont repas dans la foulée. Il a de la fièvre et je suspecte un coup de chaud pris avant la descente. 10 minutes après, c’est Auxane qui n’est pas bien non plus. Après concertation avec Daniel , son papa, nous décidons de faire dormir Thomas et on avisera demain.
Coucher à 00H pour les derniers!

Réveil 6H du matin . Je n’ai pas beaucoup dormi, j’étais à l’affut de tous les bruits suspects et j’ai beaucoup réfléchit sur les possibilités du lendemain.

6H30 réveil des enfants et petit déjeuner.
Thomas boit de l’eau et mange un BN (Ca sent bon) mais joie de courte durée il vomit et ne tiens pas sur ces jambes.

Nous passons en mode « SECOURS »

Les propositions :

– on sort par les puits à 2 et on déclenche un secours

-on ressort Thomas par les puits par nos propres moyens

-on ressort Thomas par la traversée par nos propres moyens

Donc on décide de faire la traversée.
Je bricole deux boucles de cordes pour pouvoir porter Thomas comme un sac à dos.
Le camp est démonté et nous voilà partie à 7H30

Arrivé à N9 la cavité se rabaisse en plafond et je demande à Thomas de faire un effort et de se mettre sur ses jambes car on ne passe pas à deux, le petit bonhomme s’exécute et nous voilà reparti. Céline a eu une idée de génie, elle dit à Thomas :  »Super Thomas si tu continues comme ça je t’offre ma guimbarde  ». Ses yeux ce sont ouverts et gaz!

Tout le monde est chargé et fatigué mais ça avance, doucement mais surement. Avant le lac Denise, je laisse mon petit monde pour sortir plus vite avant que Lucille ne déclenche un secours car l’heure de sortie est prévue pour 12H et il est 11H30. En route je touille les flaques et je leurs mets des bouts de plastiques vert pour balisé le cheminement vers la sortie  (en mode petit poucet). J’arrive avec mes 2 kits à la sortie naturelle à 12H15  complètement « oxy ».

J’explique notre odyssée à ma femme et on part chercher tout le pique-nique à la voiture resté au bord de la route touristique.13H15 Pique-nique installé et toujours personnes donc je repars sous terre.

Je les retrouve après le réseau 3 avec Thomas qui ne veux plus avancé à cause d’une étroiture, après un peu de diplomatie a 2 balles (soit tu passes soit je te mets dans un kit) le voilà reparti.

J’apprends qu’ils n’ont pas vue une flèche et ils se sont plantés dans une galerie infâme du labyrinthe et que Gaëlle et Sarah ramassaient des bouts de plastiques que « des connards avaient laissés partout ».

Sortie de tout le monde à 14H
Le repas de Luce est apprécié par tout le monde!

Je pense que cette traversé va être gravé dans la tête de tous les participants

Pour ma part je remercie l’ensemble des personnes sous terre car comme d’habitude une bande de potes unis et solidaire  je suis fier d’être parmi vous.

Encore merci
AU FAIT   TPST: 24H (ça calme)

Publicités
Cet article a été publié dans Comptes-rendus des sorties. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s